Le Castellet, un circuit français historique.

Plus connu sous le nom Paul-Ricard, le circuit du Castellet est un circuit français de prestige. Suite à la construction d’un aérodrome en 1962, Paul Ricard ouvre l’idée de construire un circuit automobile de référence. Le projet du circuit prend vite forme. Le tracé est notamment mis à critique de grand pilotes. Henri Pescarolo, quadruple vainqueur des 24h du Mans, et Jean-Pierre Beltoise, pilote de formule 1 vainqueur du Grand prix de Monaco en 1972, font partie des pilotes ayant donné leur avis sur le tracé.

Le circuit fut inauguré le 19 avril 1970. Il devient le circuit du Grand prix de France dès 1971, et obtient en 1978 l’organisation du Bol d’Or, course d’endurance de moto de référence.

20 ans de difficultés

Mais dès 1980 les difficultés commencent. Outre les multiples législations anti-alcool qui prennent de plus en plus de place dans la société, le circuit prend de plein fouet une concurrence nouvelle. En 1986 et sous la forte influence du président de la république François Mitterrand, la piste de Magny-Cours fait l’objet de rachat et rénovation. Le circuit, situé dans la Nièvre (58), obtiendra l’organisation du Grand prix de France à partir 1991. Cette perte ne sera pas la seule. Les difficultés financières et le vieillissement des infrastructures coûterons d’autres pertes d’organisations au circuit, dont le Bol d’Or.

Un changement de millénaire bien négocié

Le circuit trouve un nouveau preneur en 1999. Le circuit va subir de nombreux changements et devenir une piste d’essais privés ultra-moderne. De nombreux constructeurs automobile et des écuries sportives vont revenir pour utiliser le Paul Ricard HTTT (High Tech Test Track). Cette piste, en plus de bénéficier des dernières technologies de mesures, profite aussi d’un niveau de sécurité optimal pour les essais automobile.

Le circuit se voit aussi modifier dans son tracé pour obtenir une flexibilité sans équivalent: 167 combinaisons de parcours différents, de 826 mètres à 5,861 km. Mais il perd aussi dans l’équation ses spectateurs.

Le renouveau du circuit

Suite à un changement à la direction du circuit en 2008 et à un seuil de rentabilité atteint, la réouverture au public refait surface. Une tribune de 4000 place est alors inauguré le 8 mars 2009, lors des essais Le Mans Series. Le public suivra, ramenant avec lui les compétitions automobiles. Depuis 2010, le circuit est le point de départ de compétitions sportives: la Formule 3 Euro Series et les Le Mans Series. La piste accueil aussi les 24H Series depuis 2015.

Ces modifications et nouvelles mesures ont permis au circuit de récupérer une de ces vitrines en 2015. Le Bol d’Or, après 15 ans d’absence, est revenue dans le Var pour une édition réussi: près de 74000 spectateur sur les 3 jours de l’épreuve!

La F1 reviendra peut-être faire des tours de piste en dehors des essais, si le Castellet continue de mettre en avant ses nouvelles qualités.

PartagerShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0
Circuit Paul Ricard
Adresse
2760 Route des Hauts du Camp, 83330 Le Castellet
Compétition
24h Series
Longueur
5,861 km
Virages
13
Difficulté du tracé